MA ROBE CORAIL SORBETTO

Bonjour chers lecteurs et lectrices !

J'espère que vous profitez encore bien du soleil. Je suis toute excitée ce matin de vous présenter une couture simple, certes, mais un de mes projets couture les plus aboutis !

Je ne sais pas si c'est le cas pour vous mais il arrive parfois, qu'en terme de technique, l'on sente que l'on a franchi une étape.

Et donc ça fait du bien car c'est mon cas aujourd'hui en couture !!! Il y a seulement quelques mois, je ne cherchais que des patrons ultra basiques. Par exemple, un haut, c'était une découpe facile, deux coutures de chaque côté et presque rien d'autre. Là, je sens que quand il n'y a pas une découpe un peu bizarre, un passepoil à poser ou des poches, c'est moins drôle. Si ça peut vous rassurer, je n'aime pas encore quand il y a tous ces critères à la fois, je vais doucement quand même !

La robe que je vous montre, je l'ai faite cet été avant de partir en vacances et depuis, je la mets sans cesse. J'en aime l'association de tissu, la forme, le tombé. Et je suis bien dedans !

MA ROBE CORAIL SORBETTO

J'ai utilisé le patron Sorbetto de Colette, un joli débardeur bordé de biais auquel j'ai ajouté une bande de tissu avec passant pour faire une ceinture et une jupe pour la transformer en une robe taille basse aux allures de robe année 30. Le patron du haut est ultra simple et je trouve que le pli creux inversé ajoute une jolie touche à l'habit. (Maintenant que j'en ai fait sur mon cortège rouge & liberty, je veux en mettre partout !). J'ai ajouté un cordon avec quelques perles roses pour changer un peu de la bande élastiquée.

MA ROBE CORAIL SORBETTO
MA ROBE CORAIL SORBETTO

J'en profite aussi pour vous montrer mon livre coup de cœur de l'été, un livre qui m'a rendu complètement enfermée sur moi-même puisque je lisais chaque soir jusqu'à 1h du matin (et encore je me forçais à arrêter !), chaque instant laissé libre était pour ce bouquin, j'ai nommé : La Vérité sur l'affaire Harry Québert. Un bonheur à lire en 4 jours à peine ! Je vous le conseille.

MA ROBE CORAIL SORBETTO

Ainsi, voilà une robe pour laquelle on ne me dit pas "c'est toi qui l'a faite ?" Non pas que je n'aime pas cette demande, mais en général je suis bien attentive à la qualité des finitions et donc quand on me dit : "ça, c'est maison", je me demande toujours si c'est l'originalité de la création qui fait dire ça ou les finitions ;-)

MA ROBE CORAIL SORBETTO
  • Patron : Sorbetto de Colette pattern + variation maison
  • Tissu haut et biais maison : marché Saint Michel Bordeaux
  • Bas gaufré : ancien bout de robe trop courte (j'ai transformé le haut en top)
  • Cordon : grande surface
  • Perles plastiques de ma tendre enfance
Avec mes nouvelles Tropéziennes meuuhhh et bling-bling en même temps !

Avec mes nouvelles Tropéziennes meuuhhh et bling-bling en même temps !

MA ROBE CORAIL SORBETTO

ps : Pour le fait-maison des cadeaux de naissance... j'y ai tellement réfléchi ces derniers temps que j'ai même fait une série de choses pour les filles. Il me reste juste à trouver une jolie chambre rose à Bordeaux pour faire les photos...

Retour à l'accueil